Category archive

Sport

AKB sur le COCAN 2025 « C’est du copinage et de la Mamaya…l’échec est inévitable » (interview)

in Actualités/Sport

CONAKRY– Le 11 mars dernier, le comité de pilotage du COCAN 2025, a été nommé et confirmé par un acte pris par le premier ministre, Dr Ibrahima Kassory Fofana.

Dans ce COCAN composé de 23 personnes et qui est présidé par le Ministre des sports, Sanoussy Bantama Sow, on ne retrouve qu’un seul nom d’un ancien international guinéen : celui d’Aboubacar Titi Camara.

La présence de l’ancien attaquant du Syli national comme un simple conseiller n’est pas du goût de certains de ses anciens coéquipiers.

Ceux-ci dénoncent fermement la faible représentativité des anciennes gloires de l’équipe nationale dans ce comité de pilotage.

Des anciennes gloires qui selon eux, sont censées avoir plus d’expériences dans ce domaine.

Ce samedi, Guineefoot.info a approché l’ancien international guinéen Abdoul Karim Bangoura “AKB” pour recueillir ses sentiments après la mise en place de ce COCAN, qui est toujours loin de faire l’unanimité…

Lisez l’entretien exclusif que AKB nous a accordé !!

AKB, votre réaction après la mise en place du COCAN 2025 ?

AKB : On continue toujours à amuser la galerie. Quand un petit groupe se réunit pour choisir des gens qui composent le COCAN, je pense tout simplement que c’est de la comédie pour moi. Pour parler des anciennes gloires, je vois Elhadj Aboubacar Titi Camara qui fût ministre et un grand ambassadeur de notre football.

Il n’est qu’un simple conseiller. Son nom est mis là juste pour maquiller. Aujourd’hui le football, ce n’est pas de la Mamaya, il faut approcher des gens compétents, des professionnels. Et quand on regarde la composition de ce COCAN, ce n’est pas le cas. C’est du copinage.

Regarder la liste des gens qui composent ce COCAN. Quel rôle Titi va jouer ? c’est quoi ses prérogatives? Si c’était moi, j’aurais démissionné sur le coup. Parce qu’il y a rien de sérieux.

Et la nomination de Blasco Barry ?

AKB : Je ne veux pas parler de personnes, je dénonce juste la façon dont on veut nous dicter la gestion de football, ici nous ne sommes pas sur le terrain de la politique, là on parle football et sa gestion.

Vous savez que le président de la République avait signé un décret et maintenant c’est un arrêté du premier ministre qui efface tout ça, franchement je ne comprends absolument rien, comme beaucoup de guinéens d’ailleurs. On ne voit ça qu’ici en Guinée.

Franchement, la façon dont certains veulent s’accaparer de la gestion de notre football, je trouve cela très dangereux.

Les guinéens sont là, ils observent, ils ne sont pas dupes. Moi je pense qu’il faut avoir un minimum de respect pour ceux qui s’investissent dans notre football. Revoyer la liste, il y a des gens qui n’ont jamais mis pieds au stade, qui ne connaissent rien du football mais qui se retrouvent comme par miracle dans ce COCAN. C’est dommage. Nous, on n’acceptera jamais ça.

Parce que tu as l’argent ou tu est proches de quelqu’un, on te nomme et on ignore les gens compétents.

Antonio Souaré, de président à deuxième vice-président..

AKB : J’ai pas encore discuté avec le président Antonio. Je vous dis, ceux qui ont fait la liste du COCAN, c’est un petit groupe de personnes, parce qu’ils ont le pouvoir ou de l’argent et decident de mettre telle ou telle personne. Ce n’est pas normal et nous on ne se laissera pas faire.

Thierno Saibou Diakité, voilà un monsieur qui se bat depuis 10 ans pour l’organisation effective de la CAN en Guinée. Ce monsieur, comme il n’est pas riche ou n’a pas de pouvoir, il a été ignoré volontairement. Pourquoi ? Ce sont ces choses qui amènent de la frustration.

On peut pas avancer en excluant les personnes compétentes.

Que dire de l’absence sur la liste de KPC ? 

AKB : Voilà vous pouvez encore continuer à citer des noms occultés. Je pense qu’on doit consulter les anciennes gloires qui vivent encore et Dieu merci il y’en à beaucoup, les doyens Petit Sory, Cherif Souleymane, Thiam Ousmane..etc, il faut les approcher.

Et aussi les gens qui investissent dans notre football. Je vous le répète encore une fois le football ce n’est pas de la Mamaya, il faut être pragmatique. Souvenez-vous il y a deux ans, je vous avais dit qu’il n’y aurait pas la CAN 2023 en Guinée. C’est la même comédie qui continue.

Vous avez donc souhaiter appartenir à ce COCAN ?

AKB : Cette liste là ? Non. Je met ma main sur le coran, on met mon nom, je démissionne le jour même. Moi je cours jamais derrière un poste, sinon on l’aurait su il y a longtemps.

Un Monsieur comme Morlaye Soumah Kolovaty, ancien capitaine de notre équipe nationale, Il a été un grand ambassadeur de notre football, il a été capitaine d’un club de ligue 1 en Europe, ce n’est pas rien…

Il faut les approcher, échanger et discuter avec eux. Au lieu de choisir des gens comme vous le voulez.

Doit-on s’attendre à une démission de Titi Camara ? 

AKB : Ça, je ne sais pas. J’ai discuté avec lui (Titi), pour moi c’est un manque de respect pour lui. Je sais ce qu’on s’est dit, je garde ça entre nous. Mais sa décision lui revient et il est assez grand et responsable pour décider quoi faire.

Vous préconisez donc un échec de ce comité de pilotage du COCAN ? 

AKB : Bien-sûr que oui. Tu veux conduire une voiture et tu n’a pas de permis, l’accident est inévitable. Je n’appelle même pas ça un accident pour moi, c’est une évidence.

Quel conseil avez-vous à donner ? 

AKB : Ils n’ont pas besoin de ça. Sinon il fallait s’asseoir, échanger, discuter avant de prendre des décisions. Il faut avoir un certains égard aux anciens qui se sont battus et qui ont mouillé le maillot et (ça personne ne pourra leur l’enlever).

Et qui continuent à se battre. Encore une fois nous ne demandons pas à être sur la liste, mais il faut approcher ceux qui connaissent. On a besoin de leur savoir.

Selon vous, les anciennes gloires sont moins considérées en Guinée ? 

AKB : Bien-sûr. Bien-sûr. Vous êtes des journalistes, allez-y mener vos enquêtes sur la situation des anciens joueurs.

Mais Titi Camara a quand même été ministre, Chérif Souleymane est aussi DTN?

AKB : (Rires) Oui on peut toujours dire ça, C’est l’exception qui confirme la règle.  Si c’est ça qui va faire avancer notre football, on n’en est encore très loin, croyez moi.

Un chérif Souleymane dans un autre pays, il aurait eu beaucoup plus de respect.

Où en êtes-vous avec la formation des entraîneurs guinéns qui devaient récemment partir en Europe pour suivre des stages de formations ? 

AKB : Oui, vous savez qu’on n’a pas d’infrastructures adéquates chez nous ici, le seul moyen d’aider nos entraîneurs/éducateurs, c’est de trouver des formations à l’étranger et faire venir les formateurs ici à Conakry pour donner les cours.

Le président Antonio Souaré doit rencontrer l’ambassadeur de France prochainement. C’est quand même une première que la fédération trouve une douzaines de place pour nos entraîneurs.

C’est salutaire. Mais on attend, pour les visas.

Êtes-vous déçu ? Est-ce que votre crédibilité n’est pas mise en jeu ? 

AKB : Déçu oui, car depuis deux ans mon département travaille sur ce dossier, déçu aussi pour les entraîneurs, qui se voyaient déjà en Europe. Je constate qu’ils veulent vraiment passer ces stages.

Quant à ma crédibilité, soyez en rassuré, ça fait plus de 30 ans que je travaille avec ces clubs. Donc Ils savent qui je suis, je sais aussi qui ils sont.

Propos recueillis par Mohamed Lamine TOURÉ

LDC : Decouvrez le tirage au sort complet des quarts de finale

in Actualités/International/Sport

L’UEFA a procédé au tirage au sort des quarts de finale de ligue des champions ce vendredi à Nyon en Suisse. En quête de ce trophée depuis 23 ans, la Juventus Turin jouera l’Ajax Amsterdam tombeur du Real Madrid au précédent tour et on aura un choc entre le FC Barcelone et Manchester United.

Pour le reste, Liverpool qui a éliminé le Bayern Munich affrontera le FC Porto et un choc anglais qui va opposer Tottenam et Manchester City.

Les rencontres sont prévues les 9 et 16 avril 2019

Le tirage complet :

Ajax Amsterdam – Juventus

Liverpool – Porto

Tottenam – Manchester City

Manchester United – FC Barcelone

Yagouba Diallo

Le Horoya reprend la première place

in Actualités/Sport

Avant d’affronter Orlando Pirates samedi prochain en C1, le Horoya AC s’est imposé (1-0) aux Foutakas du Fello Star de Labé, ce mardi pour la 14ème journée de la Ligue 1 au Stade du 28 septembre de Conakry. Grâce à un but deNaby SOUMAH (17e), le Horoya repasse en tête du classement.

Physionomie 

Les Matamkas, privés de plusieurs éléments laissés au repos, mais connaissant l’enjeu de cette rencontre se sont pas posés beaucoup de questions sinon de chercher à jouer haut sur le Fello Star de Labé, en quête de confiance compte tenu de sa position de relégable. Naby SOUMLAH et ses coéquipiers ont donc osé et finalement trouvé le chemin des filets dès la 17e minute. A la reprise, le Fello Star de Labé ne cédait pas et continuait à menacer le Horoya AC , lequel a même loupé un penalty.  Malgré deux tirs sur le cadre du Fello Star dans le temps additionnel, le Horoya AC s’imposait pour s’installer dans le fauteuil de leader.

Faits marquants et but

6e Ballon de Marius ASSOKO pour Naby SOUMAH lequel coulisse pour Daouda CAMARA qui envoie un centre mis en corner par Fodé SACKO, une belle opportunité

11e   Le Fello presse le HAC mais n’obtient qu’un corner qui ne donne rien

17e   Sur une longue passe de la défense des «  rouge et blanc » Boniface HABA élimine Fodé SACKO, puis trouve bien placé Naby SOUMAH qui bat Sékou Salif SYLLA pour ouvrir le score

28e  Mohamed Latige CAMARA fauché devant la surface du HAC, Sankoumba SYLLA voit son tir survoler la cage de Moussa CAMARA

34e  Mohamed Latige CAMARA bénéficie d’une passe à la fin d’une belle combinaison, mais n’ajuste pas sa balle qui passe au-dessus

36e  Naby SOUMAH remuant percute avant d’être fauché par  Ibrahima  CAMARA

39e  Naby SOUMAH transperce puis sert BOLAJI lequel lève la tête pour servir en profondeur Boniface HABA, mais Dramane NIKIEMA, servi, ne maîtrise pas le ballon sur cette belle opportunité

40e  Mohamed LATIGE met un ballon entre les pieds de SAMASSEKOU qui rate son contrôle, un ballon repris mais mal contrôlé par Moussa DIALLO. Le HAC est sauvé de justesse par Moussa CAMARA

44e  Moussa DIALLO récupère au milieu un ballon puis s’en va fixer SAMASSEKOU qui le fauche. Sur le coup franc, Moussa CAMARA se saisit de la balle en deux temps

Score à la mi-temps : 1-0

48e  Mohamed Latige CAMARA toujours remuant chez les Foutakas s’empare d’un ballon puis trouve Moussa DIALLO dont le retourné acrobatique est finalement renvoyé par Marius ASSOKO

61e  Cafouillage dans la surface, Ibrahima CAMARA reprend un ballon que Moussa CAMARA maîtrise sans problème

73e   Godfred ASSANTE bien placé servit par Abou Mangue CAMARA n’arrive pas à maitriser ce ballon

74e   dans un cafouillage à l’entrée de la surface, Alseny CAMARA trompe Moussa CAMARA, mais la balle est sauvée de justesse par SAMASSEKOU

76e  Après avoir trompé son vis-à-vis, Dramane NIKIEMA trouve ASSANTE qui coulisse pour Boniface HABA, repris de justesse par Sékou Salif SYLLA dans la surface du Fello

80e  Toujours percutant Boniface HABA trouve ASSANTE dans un trou de souris, mais Sékou Salif SYLLA a vite pris ce ballon dans les pieds du Ghanéen

88e Alseny CAMARA fauché dans la surface, l’arbitre Abdoulaye MANET siffle un penalty, tiré et  manqué par Marius ASSOKO !

90+ 3 Le Fello Star obtient 3 corners et une double occasion sur les tirs de Mohamed  Latige CAMARA qui frappe le poteau,  mais aussi sur celui de Ibrahima CAMARA qui s’écrase sur la barre transversale. Ouf !!

 La composition du Horoya AC 

Moussa CAMARA- Abou Mangue CAMARA,  Boubacar SAMASSEKOU, Marius ASSOKO,  Alsény CAMARA – Dramane NIKIEMA, Aboubacar MANSARE, Siméon BOLAJI ( puis Sékou KEITA 58e) – Naby SOUMAH ( Patrick RAZAK 69e),  Daouda CAMARA (puis Godfred ASSANTE 46e),  Boniface HABA

Banc

Abdoulaye KANTE, Mohamed Lamine FOFANA, Samuel CONTE, Yakubu HUDU

COCAN 2025: Le Premier Ministre nomme 23 personnes

in Actualités/Sport

Les cadres dont les prénoms et noms suivent sont nommés membres du comité de pilotage du Comité d’Organisation de la Coupe d’Afrique des Nations 2025 – COCAN 2025.

Ce sont :

Président : Sanoussy Bantama Sow ( Ministre des Sports, de la Culture et du Patrimoine Historique )

1er Vice Président : Fadi Wazni (Société Minière de Boké – SMB)

2ème Vice Président : Antonio Souaré ( Fédération Guinéenne de Football )

Conseiller Spécial : Aboubacar Titi Camara (Ancien International )

Cherif Haidara ( Primature )

Mohamed Condé ( Primature )

Aboubacar Molota Camara ( Directeur des Opérations )

Docteur Zalikatou Diallo

Amadou Diaby

Ibrahima Blasko Barry

Fodé Bouya Fofana

Germaine Manguet

Cheick Dem

Lancinet Kabassan Keita

Mamadi Kourouma

Général Mathurin Bangoura ( Gouverneur de Conakry )

Hadja Cissé Sarangbè Camara ( Gouverneur de Kindia )

Madifing Diané ( Gouverneur de Labé )

Sadou Keita ( Gouverneur de Faranah )

Général Mohamed Diare ( Gouverneur de Kankan )

Mohamed Ismael Traoré ( Gouverneur de N’Zérékoré )

Cheick Fantamady Condé ( 1er rapporteur)

Fatoumata Conté (2ème rapporteur )

Lu sur la page facebook de Djibril Firawa Touré (journaliste)

Le CIO appelle aggrave l’isolement de l’Inde après le refus de visa par des athlètes pakistanais | Pakistan Nouvelles

in Actualités/International/Sport

Le Comité international olympique (CIO) a suspendu toutes les candidatures indiennes aux futurs événements et a exhorté les fédérations sportives internationales à ne pas organiser de compétitions dans le pays après que deux visas pakistanais eurent été refusés pour se présenter à New Delhi.

Des visas à deux tireurs pour participer à une Coupe du monde dans la capitale indienne ce week-end ont suivi l’attentat-suicide commis la semaine dernière par un groupe illégal basé au Pakistan dans le Cachemire sous administration indienne, qui a tué plus de 40 membres des forces paramilitaires.

L’Inde a accusé son voisin de ne pas faire assez pour contrôler les groupes armés responsables de l’attaque du Cachemire. Le Pakistan a nié les accusations.

Le CIO a déclaré que le refus de visa pour les concurrents allait à l’encontre des principes de la charte olympique relatifs à la discrimination et à l’ingérence politique du pays hôte.

 » Malgré des efforts intenses de dernière minute … et des discussions avec les autorités indiennes, aucune solution n’a été trouvée pour permettre à la délégation pakistanaise d’entrer sur le territoire indien à temps pour concurrencer « , indique le communiqué de la COI.

 » En conséquence, la commission exécutive du CIO a également décidé de suspendre toute discussion avec le CNO indien et le gouvernement concernant les candidatures potentielles à l’organisation d’événements sportifs et d’événements olympiques en Inde « , indique le communiqué.

L’organe a également exhorté toutes les fédérations sportives internationales. ne pas organiser d’événements en Inde ou accorder des droits d’hébergement au pays pour des compétitions futures, jusqu’à ce que le gouvernement ait fourni « des garanties écrites claires » pour garantir l’accès à tous les athlètes.

L’année dernière, l’Association olympique (IOA) a présenté un plan ambitieux visant à accueillir pour la première fois les Jeux olympiques de la jeunesse en 2026, les Jeux asiatiques en 2030 et les Jeux olympiques d’été en 2032.

Les tireurs devaient prendre part au pistolet de 25 m Le CIO a annoncé la suppression de deux places aux Jeux olympiques de Tokyo de l’année prochaine.

La Fédération internationale de tir sportif a déclaré mercredi qu’elle était confrontée à « une situation urgente, les athlètes pakistanais ne pouvant obtenir un visa d’entrée participer à la compétition « à cause de l’attaque du Cachemire.

Le CIO a déclaré que des places pour les Jeux olympiques seraient encore en jeu dans d’autres épreuves.

 » Le CIO a limité le retrait de la reconnaissance en tant qu’événement de qualification olympique au tir rapide de 25 m compétition de pistolets à laquelle les deux athlètes pakistanais étaient supposés participer « , a-t-il déclaré.

 » Cela s’est passé dans l’intérêt des 500 autres athlètes de 61 pays participant aux autres épreuves e déjà en Inde pour leur compétition. « 

SOURCE:
             Agence de presse Reuters

fbq (‘init’, ‘968100353246427’);
fbq (‘track’, ‘PageView’);

Cet article Le CIO appelle à l’isolement de l’Inde après le refus de visa par des athlètes pakistanais | Pakistan Nouvelles est apparu en premier sur Guineemail.

Les clubs guinéens peuvent recruter autant de joueurs étrangers qu’ils veulent (décision)

in Actualités/Sport

La Fédération guinéenne de football FEGUIFOOT, vient de lever la limitation du nombre de joueurs étrangers à enrôler dans les clubs guinéens. Désormais, les clubs des championnats Ligue 1 et 2 guinéens, peuvent recruter autant de joueurs étrangers qu’ils veulent.

Voici la copie du courrier transmis à la Ligue Guinéenne de Football Professionnel:

 

Une décision qui risque de compromettre, l’avenir des talents locaux.

Sorel

L’article Les clubs guinéens peuvent recruter autant de joueurs étrangers qu’ils veulent (décision) est apparu en premier sur News de Guinee.com.

Les Emirats Arabes Unis réclament des sanctions à la suite des violences subies par la foule au Qatar | Nouvelles

in Actualités/International/Sport

Les supporters de football sur les réseaux sociaux demandent à la FIFA et à la Confédération asiatique de football (AFC) de punir les EAU après que les supporters émiratis aient bousculé les joueurs qatari avec des chaussures et des bouteilles lors de la demi-finale de la Coupe d’Asie.

nul lors d’une réunion de mauvaise humeur mardi à Abou Dhabi, capitale des Émirats Arabes Unis.

Les supporters qataris n’ont pas été autorisés à assister à la rencontre en raison de l’interdiction persistante d’entrée des citoyens qatari dans les Emirats Arabes Unis. Des billets excédentaires ont également été achetés par des organismes liés au gouvernement émirati et distribués à des « fidèles » supporters locaux, ce qui signifie que les Maroons étaient confrontés à un stade rempli de spectateurs hostiles.

Le jeu a commencé avec les supporters émirati honnant l’hymne national qatari et les L’atmosphère devint plus agressive alors que le Qatar prenait l’avantage et le doublait avant la fin du premier semestre.

Les joueurs qataris filmés étaient frappés par des coups frappés et évitaient chaussons, chaussures et bouteilles jetés par les supporters locaux après avoir inscrit leur deuxième but.

Dans une déclaration envoyée à Al Jazeera, l’AFC a déclaré qu’elle « menait une enquête approfondie sur les événements de la demi-finale de la Coupe d’Asie 2019 entre les Émirats arabes unis et le Qatar ».

« Une fois cette enquête terminée, l’AFC

Les vidéos et les images de la scène ont rapidement viré aux médias sur les médias sociaux

Le défenseur des Emirati, Ismail Ahmed, a également été expulsé avant la fin du match pour avoir salué Salem el-Hajri (Qatar) au visage.

Beaucoup ont réclamé que les Émirats arabes unis soient punis pour avoir donné le ton. comportement de la foule et son incapacité à protéger l’équipe du Qatar.

« Les supporters des EAU ont jeté des chaussures aux joueurs qataris. Ils ont commencé le jeu avec hymne national huant. Les organismes internationaux devraient reconsidérer la possibilité pour les EAU d’accueillir des événements sportifs réputés « , a écrit Olivia Thomas, une utilisatrice de Twitter.

Un fan du Qatar, Arwa al-Mansoori, a déclaré que les instances dirigeantes du football, la FIFA et l’AFC, devaient punir les autorités émiriennes pour le comportement de la foule.

« Nous exigeons des sanctions pour les actions irrespectueuses et non civilisées de la population. Les fans des EAU envers l’équipe du Qatar. Ce qui est arrivé à notre équipe n’est pas acceptable! « A-t-elle écrit à côté d’une vidéo d’un joueur du Qatar frappé par une chaussure à la poitrine.

Le Qatar est la cible d’un blocus terrestre, maritime et aérien imposé par les Émirats arabes unis, l’Arabie saoudite, Bahreïn et l’Égypte depuis juin 2017.

Le quartet accuse Doha de soutenir le terrorisme et les groupes d’opposition qu’ils ont interdit, et rejette avec véhémence le Qatar.

Les ressortissants qatariens et les travailleurs migrants à Doha célèbrent la victoire en demi-finale du Qatar [Ted Regencia/Al Jazeera]

fbq (‘init’, ‘968100353246427’);
fbq (‘track’, ‘PageView’);

Cet article Les Emirats Arabes Unis réclament des sanctions à la suite des violences subies par la foule au Qatar | Nouvelles est apparu en premier sur Guineemail.

Etats-Unis : Florentin Pogba rejoint Atlanta United coaché par Frank de Boer

in Actualités/Sport

Alors qu’Elche avait été convaincu par son essai, Florentin Pogba a planté le club de D2 espagnol pour partir à Atlanta, en MLS. Testé début janvier par Elche (17e de D2 espagnole), Florentin Pogba, libre depuis son départ de Gençlerbirligi (D1 turque) l’été dernier, avait convaincu le club espagnol de le recruter, malgré le coût […]

Frenkie de Jong explique pourquoi il a snobé le PSG

in Actualités/Sport

Le club catalan a officialisé ce mercredi l’arrivée du milieu de terrain néerlandais en provenance de l’Ajax Amsterdam. Dans une interview publiée sur De Telegraaf, l’intéressé a révélé les raisons qui l’ont poussé à choisir le Barça plutôt que le PSG.
« Le FC Barcelone et l’Ajax ont trouvé un accord concernant l’arrivée de Frenkie de Jong, qui rejoindra les Blaugrana le 1er juillet 2019. L’Ajax recevra 75 millions d’euros plus onze millions de bonus pour ce transfert ». Le communiqué officiel du FC Barcelone concernant l’arrivée de Frenkie de Jong a provoqué un gigantesque tollé au sein du Paris Saint-Germain. Alors que la venue du milieu international néerlandais au PSG était quasiment ficelée, c’est bien sous le maillot du Barça qu’évoluera le principal protagoniste à partir du 1er juillet prochain.

Un ultime camouflet pour les dirigeants franciliens dans leur guerre ouverte avec leurs homologues catalans. Dans une interview accordée à De Telegraaf, la nouvelle recrue des Blaugranas a évoqué avec franchise l’intérêt du club parisien à son égard. « Le PSG aurait été un excellent choix. Ils (les dirigeants parisiens) ont tout fait pour me prendre. Il y a un bon entraîneur et le PSG a une équipe jeune et talentueuse. La concurrence française est peut-être un peu moins forte, mais l’avantage d’un transfert sur le PSG aurait été que j’avais la plus grande garantie de temps de jeu là-bas et que je pouvais aussi grandir, » a ainsi confié De Jong.

Mais malheureusement pour les hautes sphères parisiennes, l’envie de Frenkie de Jong de rallier le FC Barcelone s’avérait tellement forte qu’il ne pouvait refuser les avances catalanes. Pour l’international néerlandais, évoluer sous la tunique du Barça constituait un rêve éveillé. « Lorsque l’intérêt de Barcelone est devenu si sérieux, à la fin de la semaine dernière, j’ai choisi mon rêve. Ceci, malgré le fait que je n’ai pas encore parlé à l’entraîneur (Ernesto Valverde). Je n’y suis pas encore allé. Le fait que je n’ai pas opté pour le PSG mais pour le Barça, c’est purement parce que c’est le Barça. » Pas certain que ces explications suffiront à atténuer les souffrances des supporters du Paris SG…

Go to Top