Category archive

Sport

LDC : Decouvrez le tirage au sort complet des quarts de finale

in Actualités/International/Sport

L’UEFA a procédé au tirage au sort des quarts de finale de ligue des champions ce vendredi à Nyon en Suisse. En quête de ce trophée depuis 23 ans, la Juventus Turin jouera l’Ajax Amsterdam tombeur du Real Madrid au précédent tour et on aura un choc entre le FC Barcelone et Manchester United.

Pour le reste, Liverpool qui a éliminé le Bayern Munich affrontera le FC Porto et un choc anglais qui va opposer Tottenam et Manchester City.

Les rencontres sont prévues les 9 et 16 avril 2019

Le tirage complet :

Ajax Amsterdam – Juventus

Liverpool – Porto

Tottenam – Manchester City

Manchester United – FC Barcelone

Yagouba Diallo

Le Horoya reprend la première place

in Actualités/Sport

Avant d’affronter Orlando Pirates samedi prochain en C1, le Horoya AC s’est imposé (1-0) aux Foutakas du Fello Star de Labé, ce mardi pour la 14ème journée de la Ligue 1 au Stade du 28 septembre de Conakry. Grâce à un but deNaby SOUMAH (17e), le Horoya repasse en tête du classement.

Physionomie 

Les Matamkas, privés de plusieurs éléments laissés au repos, mais connaissant l’enjeu de cette rencontre se sont pas posés beaucoup de questions sinon de chercher à jouer haut sur le Fello Star de Labé, en quête de confiance compte tenu de sa position de relégable. Naby SOUMLAH et ses coéquipiers ont donc osé et finalement trouvé le chemin des filets dès la 17e minute. A la reprise, le Fello Star de Labé ne cédait pas et continuait à menacer le Horoya AC , lequel a même loupé un penalty.  Malgré deux tirs sur le cadre du Fello Star dans le temps additionnel, le Horoya AC s’imposait pour s’installer dans le fauteuil de leader.

Faits marquants et but

6e Ballon de Marius ASSOKO pour Naby SOUMAH lequel coulisse pour Daouda CAMARA qui envoie un centre mis en corner par Fodé SACKO, une belle opportunité

11e   Le Fello presse le HAC mais n’obtient qu’un corner qui ne donne rien

17e   Sur une longue passe de la défense des «  rouge et blanc » Boniface HABA élimine Fodé SACKO, puis trouve bien placé Naby SOUMAH qui bat Sékou Salif SYLLA pour ouvrir le score

28e  Mohamed Latige CAMARA fauché devant la surface du HAC, Sankoumba SYLLA voit son tir survoler la cage de Moussa CAMARA

34e  Mohamed Latige CAMARA bénéficie d’une passe à la fin d’une belle combinaison, mais n’ajuste pas sa balle qui passe au-dessus

36e  Naby SOUMAH remuant percute avant d’être fauché par  Ibrahima  CAMARA

39e  Naby SOUMAH transperce puis sert BOLAJI lequel lève la tête pour servir en profondeur Boniface HABA, mais Dramane NIKIEMA, servi, ne maîtrise pas le ballon sur cette belle opportunité

40e  Mohamed LATIGE met un ballon entre les pieds de SAMASSEKOU qui rate son contrôle, un ballon repris mais mal contrôlé par Moussa DIALLO. Le HAC est sauvé de justesse par Moussa CAMARA

44e  Moussa DIALLO récupère au milieu un ballon puis s’en va fixer SAMASSEKOU qui le fauche. Sur le coup franc, Moussa CAMARA se saisit de la balle en deux temps

Score à la mi-temps : 1-0

48e  Mohamed Latige CAMARA toujours remuant chez les Foutakas s’empare d’un ballon puis trouve Moussa DIALLO dont le retourné acrobatique est finalement renvoyé par Marius ASSOKO

61e  Cafouillage dans la surface, Ibrahima CAMARA reprend un ballon que Moussa CAMARA maîtrise sans problème

73e   Godfred ASSANTE bien placé servit par Abou Mangue CAMARA n’arrive pas à maitriser ce ballon

74e   dans un cafouillage à l’entrée de la surface, Alseny CAMARA trompe Moussa CAMARA, mais la balle est sauvée de justesse par SAMASSEKOU

76e  Après avoir trompé son vis-à-vis, Dramane NIKIEMA trouve ASSANTE qui coulisse pour Boniface HABA, repris de justesse par Sékou Salif SYLLA dans la surface du Fello

80e  Toujours percutant Boniface HABA trouve ASSANTE dans un trou de souris, mais Sékou Salif SYLLA a vite pris ce ballon dans les pieds du Ghanéen

88e Alseny CAMARA fauché dans la surface, l’arbitre Abdoulaye MANET siffle un penalty, tiré et  manqué par Marius ASSOKO !

90+ 3 Le Fello Star obtient 3 corners et une double occasion sur les tirs de Mohamed  Latige CAMARA qui frappe le poteau,  mais aussi sur celui de Ibrahima CAMARA qui s’écrase sur la barre transversale. Ouf !!

 La composition du Horoya AC 

Moussa CAMARA- Abou Mangue CAMARA,  Boubacar SAMASSEKOU, Marius ASSOKO,  Alsény CAMARA – Dramane NIKIEMA, Aboubacar MANSARE, Siméon BOLAJI ( puis Sékou KEITA 58e) – Naby SOUMAH ( Patrick RAZAK 69e),  Daouda CAMARA (puis Godfred ASSANTE 46e),  Boniface HABA

Banc

Abdoulaye KANTE, Mohamed Lamine FOFANA, Samuel CONTE, Yakubu HUDU

COCAN 2025: Le Premier Ministre nomme 23 personnes

in Actualités/Sport

Les cadres dont les prénoms et noms suivent sont nommés membres du comité de pilotage du Comité d’Organisation de la Coupe d’Afrique des Nations 2025 – COCAN 2025.

Ce sont :

Président : Sanoussy Bantama Sow ( Ministre des Sports, de la Culture et du Patrimoine Historique )

1er Vice Président : Fadi Wazni (Société Minière de Boké – SMB)

2ème Vice Président : Antonio Souaré ( Fédération Guinéenne de Football )

Conseiller Spécial : Aboubacar Titi Camara (Ancien International )

Cherif Haidara ( Primature )

Mohamed Condé ( Primature )

Aboubacar Molota Camara ( Directeur des Opérations )

Docteur Zalikatou Diallo

Amadou Diaby

Ibrahima Blasko Barry

Fodé Bouya Fofana

Germaine Manguet

Cheick Dem

Lancinet Kabassan Keita

Mamadi Kourouma

Général Mathurin Bangoura ( Gouverneur de Conakry )

Hadja Cissé Sarangbè Camara ( Gouverneur de Kindia )

Madifing Diané ( Gouverneur de Labé )

Sadou Keita ( Gouverneur de Faranah )

Général Mohamed Diare ( Gouverneur de Kankan )

Mohamed Ismael Traoré ( Gouverneur de N’Zérékoré )

Cheick Fantamady Condé ( 1er rapporteur)

Fatoumata Conté (2ème rapporteur )

Lu sur la page facebook de Djibril Firawa Touré (journaliste)

Les clubs guinéens peuvent recruter autant de joueurs étrangers qu’ils veulent (décision)

in Actualités/Sport

La Fédération guinéenne de football FEGUIFOOT, vient de lever la limitation du nombre de joueurs étrangers à enrôler dans les clubs guinéens. Désormais, les clubs des championnats Ligue 1 et 2 guinéens, peuvent recruter autant de joueurs étrangers qu’ils veulent.

Voici la copie du courrier transmis à la Ligue Guinéenne de Football Professionnel:

 

Une décision qui risque de compromettre, l’avenir des talents locaux.

Sorel

L’article Les clubs guinéens peuvent recruter autant de joueurs étrangers qu’ils veulent (décision) est apparu en premier sur News de Guinee.com.

Etats-Unis : Florentin Pogba rejoint Atlanta United coaché par Frank de Boer

in Actualités/Sport

Alors qu’Elche avait été convaincu par son essai, Florentin Pogba a planté le club de D2 espagnol pour partir à Atlanta, en MLS. Testé début janvier par Elche (17e de D2 espagnole), Florentin Pogba, libre depuis son départ de Gençlerbirligi (D1 turque) l’été dernier, avait convaincu le club espagnol de le recruter, malgré le coût […]

Frenkie de Jong explique pourquoi il a snobé le PSG

in Actualités/Sport

Le club catalan a officialisé ce mercredi l’arrivée du milieu de terrain néerlandais en provenance de l’Ajax Amsterdam. Dans une interview publiée sur De Telegraaf, l’intéressé a révélé les raisons qui l’ont poussé à choisir le Barça plutôt que le PSG.
« Le FC Barcelone et l’Ajax ont trouvé un accord concernant l’arrivée de Frenkie de Jong, qui rejoindra les Blaugrana le 1er juillet 2019. L’Ajax recevra 75 millions d’euros plus onze millions de bonus pour ce transfert ». Le communiqué officiel du FC Barcelone concernant l’arrivée de Frenkie de Jong a provoqué un gigantesque tollé au sein du Paris Saint-Germain. Alors que la venue du milieu international néerlandais au PSG était quasiment ficelée, c’est bien sous le maillot du Barça qu’évoluera le principal protagoniste à partir du 1er juillet prochain.

Un ultime camouflet pour les dirigeants franciliens dans leur guerre ouverte avec leurs homologues catalans. Dans une interview accordée à De Telegraaf, la nouvelle recrue des Blaugranas a évoqué avec franchise l’intérêt du club parisien à son égard. « Le PSG aurait été un excellent choix. Ils (les dirigeants parisiens) ont tout fait pour me prendre. Il y a un bon entraîneur et le PSG a une équipe jeune et talentueuse. La concurrence française est peut-être un peu moins forte, mais l’avantage d’un transfert sur le PSG aurait été que j’avais la plus grande garantie de temps de jeu là-bas et que je pouvais aussi grandir, » a ainsi confié De Jong.

Mais malheureusement pour les hautes sphères parisiennes, l’envie de Frenkie de Jong de rallier le FC Barcelone s’avérait tellement forte qu’il ne pouvait refuser les avances catalanes. Pour l’international néerlandais, évoluer sous la tunique du Barça constituait un rêve éveillé. « Lorsque l’intérêt de Barcelone est devenu si sérieux, à la fin de la semaine dernière, j’ai choisi mon rêve. Ceci, malgré le fait que je n’ai pas encore parlé à l’entraîneur (Ernesto Valverde). Je n’y suis pas encore allé. Le fait que je n’ai pas opté pour le PSG mais pour le Barça, c’est purement parce que c’est le Barça. » Pas certain que ces explications suffiront à atténuer les souffrances des supporters du Paris SG…

SPORT: Rugby Afrique dévoile le Calendrier des Compétitions 2018

in Actualités/Sport

Le champion d’Afrique 2018 sera automatiquement qualifié pour la Coupe du Monde 2019 au Japon et le Vice-champion participera à un tournoi mondial de repêchage

Le Trophée Barthés U20 ouvrira le bal des compétitons de Rugby Afrique du 28 au 31 mars 2018 et il décidera de l’équipe de moins de 20 ans qui représentera l’Afrique au Junior World Trophy plus tard dans l’année. La saison commence donc avec des enjeux de taille.

S’en suivra la Rugby Africa Bronze Cup du 9 au 12 mai à Accra au Ghana.  Reformulé pour l’occasion en une compétition à quatre équipes, ce tournoi représente la porte d’entrée dans les compétitions de rugby à XV masculines de Rugby Afrique. Le Lesotho et le Ghana font leur apparition à ce niveau suite à la victoire du premier en Regional Challenge 2017 et à l’acquisition du statut de membre à part entière de World Rugby du deuxième.

Honneur aux dames en mai et juin prochains avec au programme un forum sur le leadership féminin suivi du tournoi Africa Women’s Sevens regroupant dix équipes. Les dates exactes et la localisation restent en cours de discussion mais promettent une belle surprise.

Le coup d’envoi de la Rugby Africa Gold Cup sera sifflé le 16 juin et se poursuivra jusqu’au 18 août. Disputée par les six meilleures nations africaines du rugby à XV, c’est la compétition phare de Rugby Afrique que les fans pourront suivre en direct sur Kwesé Sports (http://Kwese.ESPN.com)  et Facebook live. Au terme de 15 matches joués dans 6 pays différents, nous connaitrons l’équipe qui portera haut les couleurs de l’Afrique aux cotés de l’Afrique du Sud lors de la Coupe du Monde 2019 ainsi que celle qui jouera sa deuxième chance au tournoi international de repêchage.

Lors de la pause de la Gold Cup imposée par le calendrier international chargé avec notamment la Coupe du Monde de rugby à VII les 20 et 22 juillet à San Francisco, les six équipes suivantes du classement africain s’affronteront en deux poules dans le cadre de la Rugby Africa Silver Cup du 8 au 14 juillet. Une finale départagera plus tard les deux vainqueurs de poule pour décider du promu en Gold Cup l’année suivante.

Enfin la saison se conclura en septembre et octobre avec un enchainement de trois tournois de rugby à VII masculin. En premier lieu, deux tournois sous-régionaux verront jusqu’à 20 pays se disputer la qualification au dernier tour des qualifications olympiques qui aura lieu en 2019. Puis en octobre les 12 meilleures nations africaines du sept s’affronteront pour le titre de champion d’Afrique 2018 et une chance d’être invité à certaines étapes des World Series ainsi qu’au tournoi de repêchage qui leur permettrait de rejoindre l’Afrique du Sud et le Kenya dans le prestigieux circuit.

« C’est un programme riche et bien articulé que nous proposons aux fédérations et aux fans de rugby en Afrique. Rugby Afrique souhaite faire participer un maximum de pays à ses compétitions continentales. A la fois dans un esprit de solidarité mais aussi pour permettre au rugby local de se développer en ayant des enjeux intéressants en vue. La participation et l’accueil de compétitions continentales présentent des arguments de taille pour fidéliser les talents mais aussi obtenir le soutien des partenaires institutionnels et privés », commente Abdelaziz Bougja, Président de Rugby Afrique.

« Les projecteurs seront bien entendus sur la Rugby Africa Gold Cup cette année, étant donné que la compétition est qualificative pour la Coupe du Monde 2019. Le combat s’annonce âpre entre les six pays en lice, aucun d’entre eux n’a l’intention de faire de la figuration et tous vont mobiliser leurs meilleures équipes pour tenter de décrocher le sésame. Rugby Afrique sera au soutien pour organiser des tournois de très haut niveau. Grâce à Kwese Sports qui diffusera tous les matches en direct et à notre partenaire officiel APO Group, agence de relations publiques, on va beaucoup parler de rugby africain en 2018 sur le continent et au-delà et nous espérons créer une véritable émulation et mieux faire connaitre notre sport et ses valeurs », indique Guédel N’Diaye, directeur des compétitions chez Rugby Afrique.

« Kwese Sports est très enthousiaste à l’idée de démarrer la saison 2018 de son partenariat avec Rugby Africa, qui constituera la deuxième des cinq années prévues. La saison 2017 a marqué un départ réussi dans notre relation et nous sommes certains que notre partenariat va contribuer à développer le rugby à travers le continent. Nous souhaitons bonne chance à toutes les équipes participantes, notamment au nouveau venu dans la Gold Cup le Maroc, et aux équipes en lice pour la Coupe du Monde de Rugby à VII à San Francisco », commente Jeroen Oerlemans, directeur général de Kwese Sports (http://Kwese.ESPN.com).

« La popularité du rugby explose partout en Afrique. En 2017, plus de 22.000 écoles enseignaient le rugby à travers le continent. C’est 25% de plus qu’en 2016. Le nombre de femmes et de filles africaines jouant au rugby a connu une augmentation de 50% entre 2016 et 2017. Aujourd’hui, 20% des joueurs de rugby en Afrique sont des femmes et des filles. Cette croissance impressionnante va se maintenir en 2018, portée par les enjeux liés à la qualification pour la coupe du Monde de Rugby 2019. En 2018, plusieurs nations africaines vont s’affronter pour une, voire deux places à la coupe du Monde de Rugby 2019, le troisième plus grand événement sportif dans le monde. En tant que Partenaire Officiel de Rugby Africa, nous allons veiller à ce que les projecteurs des médias africains et internationaux restent braqués sur le rugby africain », a déclaré le fondateur et PDG d’APO Group, Partenaire Officiel de Rugby Africa, Nicolas Pompigne-Mognard.

Source: Rugby Africa et d’APO Group.

l’Egypte face au défi sécuritaire

in Actualités/International/Sport

Des policiers égyptiens lors d’un match de football à huis clos, au Caire, le 4 janvier 2019. Amr Dalsh / REUTERS

La Confédération africaine de football (CAF) fait du neuf avec du vieux. Comme elle l’a annoncé mardi 8 janvier à Dakar à l’issue d’un comité exécutif extraordinaire, la Coupe d’Afrique des nations (CAN), qui se jouera à partir de cette année à 24 équipes, se déroulera dans un pays qui l’a accueillie à quatre reprises (1959, 1974, 1986 et 2006). L’Egypte, où le siège de l’instance est installé, a été choisie pour organiser la plus importante compétition africaine, au détriment de l’Afrique du Sud, qui faisait pourtant figure de favori.

Lire aussi La CAN 2019 est attribuée à l’Egypte

Les deux pays s’étaient portés candidats en décembre, après que le Cameroun, qui devait initialement recevoir le tournoi, a été prié de se concentrer sur l’édition 2021. L’Afrique du Sud, qui avait suppléé la Libye lors de la CAN 2013 et accueilli la Coupe du monde 2010, dispose des meilleures infrastructures sportives, hôtelières et de communication du continent. Mais la nation Arc-en-Ciel, touchée par une grave crise financière et qui a en mémoire les affluences souvent très basses lors des CAN 1996 et 2013, a été devancée par l’Egypte, habituée elle aussi à organiser de grands événements sportifs.

« Un grand pays de football »

« Les Egyptiens étaient plus motivés, plus enthousiastes à l’idée d’organiser la CAN, affirme un dirigeant d’une fédération africaine. L’Egypte, c’est un grand pays de football, avec des clubs, notamment Al-Ahly et Zamalek, qui ont remporté beaucoup de titres continentaux. Et les Pharaons sont les détenteurs du nombre de victoires en phase finale [sept titres]. Tout cela a probablement joué dans la décision du comité exécutif de la CAF, même si en 2006 les stades étaient loin d’être remplis, hormis quand la sélection égyptienne jouait. »

Ce choix peut surprendre. Le pays, qui n’est pas épargné par les problèmes économiques, sociaux et confessionnels, va devoir relever plusieurs défis. Lors de la conférence de presse qui a suivi l’annonce du comité exécutif, Ahmad Ahmad, le président de la CAF, n’a pas caché que le dossier égyptien était loin d’être parfait. « Toutes les opérations sur la préparation vont commencer maintenant, a-t-il déclaré. La CAF va travailler étroitement avec l’Egypte pour qu’on aille de l’avant. Nous savons les défis et les problèmes qui existent. Nous pouvons demander le soutien de nos partenaires, dont la FIFA, ou d’autres pays, pour nous aider à organiser cette CAN 2019. »

Lire aussi Egypte : après une attaque contre des touristes, les autorités annoncent avoir abattu « 40 terroristes »

L’Egypte dispose de 158 jours pour se préparer avant le premier match d’une compétition qui s’étirera du 15 juin au 13 juillet. Avec de nombreux stades de plus de 20 000 places, dont certains très récents, le pays est relativement bien doté. Le tournoi devrait se dérouler dans cinq villes géographiquement proches les unes des autres : Le Caire, Alexandrie, Port-Saïd, Suez et Ismaïlia, un choix qui aurait l’avantage de limiter les déplacements, alors que les routes égyptiennes sont parmi les plus dangereuses du monde.

Un attentat visant des touristes

Les principaux problèmes auxquels l’Egypte devra faire face sont d’une autre nature, et le premier concerne bien évidemment la sécurité intérieure. Le pays est depuis plusieurs années la cible d’attentats, le plus souvent revendiqués par l’organisation Etat islamique (EI). Le dernier en date, le 28 décembre, a entraîné la mort de trois touristes vietnamiens et de leur guide local près des pyramides de Gizeh. Il s’agissait de la première attaque visant des touristes depuis juillet 2017.

Lire aussi En Egypte, 11 condamnés à mort pour des heurts lors d’un match de football

Les autorités devront également se pencher sur la violence récurrente qui s’invite dans les stades du pays lors des compétitions nationales ou internationales. En février 2012, 74 personnes avaient ainsi trouvé la mort lors d’une rencontre entre Port-Saïd et Al-Masry, un drame qui avait incité l’Etat à imposer le huis-clos dans tous les stades du pays. Trois ans plus tard, au Caire, à l’issue d’un match entre Zamalek et ENPPI, ce sont 19 personnes qui avaient perdu la vie lors d’affrontements avec les forces de l’ordre ayant entraîné une bousculade meurtrière.

Alexis Billebault

Réagissez ou consultez l’ensemble des commentaires

Source : https://www.lemonde.fr

L’article l’Egypte face au défi sécuritaire est apparu en premier sur Guinee3.

L’Egyptien Mohamed Salah désigné meilleur joueur africain de l’année

in Actualités/Sport
L’attaquant égyptien Mohamed Salah, le 16 novembre 2018, à Alexandrie, avant le match contre la Tunisie dans le cadre des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des nations. Amr Dalsh / REUTERS

Et de deux pour Mohamed Salah. L’attaquant égyptien de Liverpool a remporté, mardi 8 janvier, pour la deuxième année d’affilée le prix du meilleur joueur africain de l’année, décerné par la Confédération africaine de football (CAF) à Dakar. Il a notamment permis à Liverpool d’atteindre en mai la finale de la Ligue des champions contre le Real Madrid (défaite 3-1) et il a participé avec la sélection égyptienne à la Coupe du monde en Russie.

Lire aussi Ligue des champions : Mohamed Salah, le footballeur qui fait aimer l’islam à Liverpool

Mohamed Salah, qui faisait figure de favori, a devancé son coéquipier sénégalais Sadio Mané et un autre buteur du championnat anglais, le Gabonais Pierre-Emerick Aubameyang, qui joue à Arsenal. Il devient ainsi le quatrième joueur à remporter ce trophée deux fois d’affilée, après les Sénégalais El Hadji Diouf (2001, 2002), le Camerounais Samuel Eto’o (2003, 2004) et l’Ivoirien Yaya Touré (2011, 2012).

« Je dédie ce prix à mon pays, l’Egypte », a brièvement réagi le lauréat, devant le président de la CAF, Ahmad Ahmad, et le président libérien George Weah, lui-même ancienne légende du football et unique joueur originaire du continent africain à avoir remporté le Ballon d’or.

Hervé Renard, entraîneur de l’année

Le prix de la meilleure joueuse de l’année est revenu à la Sud-Africaine Chrestinah Thembi Kgatlana, meilleure buteuse de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) féminine 2018, et également distinguée pour le plus beau but marqué cette année sur le continent. Le sélectionneur du Maroc, le Français Hervé Renard, a été désigné pour la troisième fois entraîneur de l’année pour une équipe masculine.

Le titre de meilleur entraîneur pour une équipe féminine est revenu à Desiree Ellis, sélectionneuse de l’Afrique du Sud, finaliste de la CAN 2018 et privée de titre par le Nigeria aux tirs au but.

Réagissez ou consultez l’ensemble des commentaires

Source : https://www.lemonde.fr

L’article L’Egyptien Mohamed Salah désigné meilleur joueur africain de l’année est apparu en premier sur Guinee3.

Go to Top