Category archive

Politique

Ousmane Gaoual Diallo à Alpha Condé : ‘’En 2020, tu quitteras le pouvoir ou on te chassera’’

in Actualités/Politique

Samedi dernier à Paris, le député Ousmane n’est pas passé par quatre chemins pour dire le fond de sa pensée sur l’opération de déguerpissement à Kaporo-rails. Le coordinateur de la cellule de communication de l’UFDG rend responsable le pouvoir d’Alpha Condé du malheur qui s’abat sur les habitants de ce quartier.

L’article Ousmane Gaoual Diallo à Alpha Condé : ‘’En 2020, tu quitteras le pouvoir ou on te chassera’’ est apparu en premier sur Vision Guinee.

Kankan : La manifestation de soutient des femmes favorables au 3ème mandat boycottée ? 

in Actualités/Politique

 

Une manifestation de soutien des femmes favorables à un éventuel troisième mandat du chef de l’Etat s’est tenue ce samedi 16 mars 2019, dans l’enceinte de la maison des jeunes de Kankan, en présence des autorités locales. Mais elle a été boycottée par un groupe de jeunes opposés à ce projet.

Ces
femmes issues des différentes sections du RPG ainsi des groupements féminins de
la place, se sont réunies sous la coordination de la nouvelle inspectrice
régionale de l’action sociale, de la promotion féminine et de l’enfance, Mme
Aminata Bérété.

L’objectif
était pour elles, de se regrouper, ensuite marcher à travers la ville pour signifier
leur adhésion totale à cet hypothétique projet de troisième Mandat du président
de la république.

Finalement
les choses ne se sont pas déroulées comme elles avaient souhaité. Parce qu’un
groupe de jeunes issus du parti PEDN, sans être invité s’est incrusté dans la
danse, nous a appris plusieurs sources anonymes proches du parti présidentiel à
Kankan.

D’après ces mêmes sources, ces jeunes au nombre de sept, brandissaient une pancarte et scandaient « non au troisième mandat ». C’est ainsi que les autorités auraient donné l’ordre de les arrêter. Six se seraient enfuis tandis qu’un fut arrêté.

Mais en définitif, le moins qu’on puisse dire, c’est que  cet incident aura suffit pour boycotter la manifestation de ces femmes favorables au troisième mandat Alpha Condé à Kankan.

Cheick Berthé correspondant www.kababachir.com à Kankan

Violences à Paris: mis au défi, l’exécutif prépare sa riposte

in Actualités/International/Politique
Quelle sera la réponse de l’exécutif après la flambée de violences qui a eu lieu samedi lors de la manifestation des gilets jaunes à Paris? Le Président veut frapper fort et des propositions vont être faites par Édouard Philippe dans la matinée à Emmanuel Macron.

Vers des manifs contre Alpha Condé : Cellou félicite l’armée algérienne et demande à nos militaires de s’en inspirer

in Actualités/Politique

Comme annoncé précédemment, l’assemblée générale hebdomadaire de l’UFDG s’est tenue hier, samedi 16 Mars 2019, au siège du parti, à la minière. Au cours de cette rencontre politique, présidée par Cellou Dalein Diallo, le leader dudit parti et chef de file de l’opposition guinéenne, il a été question du déguerpissement en cours à Kaporo-rails et Kipé 2, les velléités de révision de la constitution en vue de permettre à l’actuel président guinéen, le Pr. Alpha Condé, de briguer un troisième mandat… Concernant ce dernier point, le principal adversaire du régime guinéen a appelé ses militants à la mobilisation pour barrer la route à Alpha Condé, à qui on prête « l’intention de s’octroyer une présidence à vie », rapporte un journaliste de Guineematin.com qui était au siège de l’UFDG.

C’est un Cellou Dalein Diallo visiblement très content (de la forte mobilisation de ses militants) qui est arrivé au siège de son parti à la minière. Il a été accueilli par un tonnerre d’applaudissements sous lequel il s’est d’ailleurs permis d’esquisser quelques pas de danse. Arborant un large sourire, le leader de la principale formation politique d’opposition en Guinée est allé serrer la main de quelques militants enthousiasmés, qui le dévoraient d’un regard doux et aimable.

Prenant la parole, Cellou Dalein Diallo a tout d’abord rendu hommage au peuple algérien qui, soutient-il, est en train de se battre dans la sérénité, dans le calme, mais massivement et fermement pour l’alternance démocratique.

« J’en profite aussi pour féliciter les forces de défense et de sécurité de l’Algérie. Ces forces se sont effacées ou lorsqu’elles interviennent, c’est pour encadrer et sécuriser les manifestants. J’espère et je souhaite que ce comportement républicain inspire les forces de défense et de sécurité de notre pays. Surtout lorsque bientôt le peuple de Guinée, comme un seul homme, se lèvera pour dire non à la modification de la constitution. Notamment dans ses dispositions qui stipulent : nul ne peut exercer plus de deux mandats consécutifs ou non », a ajouté le leader de l’UFDG.

Pour le chef de file de l’opposition guinéenne, c’est sur cette constitution que le président Alpha Condé a prêté serment, « en jurant de la respecter et de la faire respecter ». Mais, poursuit Cellou Dalein Diallo, « aujourd’hui, assoiffé de pouvoir, voulant une présidence à vie, Alpha Condé veut renoncer à ce serment et violer la constitution ».

A en croire le leader de l’UFDG, ce « projet inconstitutionnel » ne préoccupe nullement son parti. « Ça (la révision de la constitution) ne préoccupe pas l’UFDG parce que les guinéens, je le sens, ne veulent pas l’accepter. Et, à cet égard, dans ce combat, je sais que vous (les militants et sympathisants de l’UFDG) ne serez pas seuls. Parce que je sais déjà votre degré d’engagement pour refuser cette présidence à vie », a indiqué Cellou Dalein Diallo.

Par ailleurs, le chef de file de l’opposition a appelé ses militants à la mobilisation pour continuer la lutte. « Une lutte noble et qui coûte énormément » à son parti.

« C’est un combat noble qu’on est en train de mener. C’est vrai, ça nous coûte énormément. 103 de nos camarades ont été éliminés, abattus à bout portant. Ils n’ont pas eu droit à la justice. Parce que la justice est inféodée… Personne n’ose. Monsieur Alpha Condé est là avec son décret. Tout juge qui contrevient à la règle non écrite de défendre le RPG est révoqué », a déclaré Cellou Dalein Diallo, qui estime que le problème du président Alpha Condé réside dans le fait que la loi ne l’intéresse pas.

« C’est le président de la République qui a juré sur la constitution, de respecter et de faire respecter la loi. Faute de quoi, lui-même il demande qu’il connaisse la rigueur de la loi. Impossible, parce qu’il a refusé de mettre en place la haute cour de justice qui est la seule compétente pour le juger, pour constater le parjure et le condamner de parjure… Les législatives n’ont pas eu lieu parce que le gouvernement n’a pas voulu que les élections se passent dans les délais… Et, aujourd’hui, je suis désolé, je vous dis qu’on a aucune visibilité sur l’organisation des élections législatives. On a dit qu’il fallait mettre en place la CENI (commission électorale nationale indépendante), dans la précipitation, pour qu’elle s’attèle à l’organisation des élections législatives. Depuis lors, Alpha n’a donné aucun sou à la CENI. Même les primes des commissaires, ils ont des difficultés à payer… Et, aujourd’hui, on lui prête l’intention de s’octroyer une présidence à vie. Certains disent non, il va modifier la constitution et remettre le compteur à zéro. Ça ne marche pas. C’est trop facile » a averti Cellou Dalein Diallo.

Mamadou Baïlo Keïta pour Guineematin.com

Politique Mali : Sékou Allaye Bolly, le commerçant peul qui voulait réintégrer les anciens jihadistes

in Actualités/International/Politique

Alors que le processus du DDR (Désarmement, démobilisation et réinsertion) tarde à être lancé dans la région de Mopti, Sékou Allaye Bolly s’emploie à extraire les jeunes Peuls des griffes des groupes armés jihadistes. Portrait.

Périphérie de Sévaré, à 15 kilomètres de Mopti, le 12 mars dernier. Sékou Allaye Bolly, 30 ans, rend visite à sa caserne où sont cantonnés des jeunes Peuls qui grossissaient auparavant les rangs des jihadistes. Dans ce lieu de transit, plusieurs dizaines de combattants cohabitent en attendant le démarrage du DDR (Désarmement, démobilisation et réinsertion).

« Il y avait une centaine de jeunes Peuls dans ce camp, mais les autorités l’ont fermé par peur d’une révolte. Cette base a été rouverte à la condition qu’elle devienne un lieu de transit pour les combattants candidats au DDR », explique Sékou Allaye Bolly, un commerçant notamment spécialisé dans les fournitures de bureau, qui comptait entre autres le gouvernement parmi ses clients. Pour continuer à recevoir les jeunes Peuls, ce natif de Mopti a ouvert trois autres bases dans la région : à Douentza, Diallassagou et Egousogou, dans le cercle de Bankass.

Face à Alpha Condé, selon Dalein, ‘’la rue ne doit pas être toujours le seul moyen …’’

in Actualités/Politique

La présence des postes d’appui sur l’axe Hamdallaye-Kagbelen ne constitue pas la cause de l’arrêt des manifestations de rue. Du moins selon le président de l’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG). Cellou Dalein Diallo rappelle que le pouvoir en place a interdit toute protestation.

L’article Face à Alpha Condé, selon Dalein, ‘’la rue ne doit pas être toujours le seul moyen …’’ est apparu en premier sur Vision Guinee.

La cyberguerre : une guerre illégale, mais pratiquée sans vergogne par les grandes puissances

in Actualités/International/Politique

Par Valentin Vasilescu

Le général prussien Carl von Clausewitz a déclaré que la guerre est une continuation de la politique par d’autres moyens. Nous assistons aujourd’hui à de nouvelles formes de conflit, dans lesquelles de grandes superpuissances utilisent certaines formes de guerre hybride (économique, sociale, énergétique, cybernétique, etc.). La différence entre la guerre classique et la guerre hybride est que cette dernière est réalisée par des intermédiaires non officiellement reconnus, avec des méthodes de l’insurrection et du terrorisme. Leurs actions sont dirigées exclusivement contre les civils d’autres États.

Par le biais de techniques de pression, de désinformation et de propagande, les médias internationaux sont également utilisés dans la guerre hybride en inventant un conflit moral au sein de la société de l’état cible. Le résultat est la création d’une réalité alternative, qui installe la méfiance dans l’ordre constitutionnel, et oriente la perception de la population du pays ciblé vers un modèle imposé par la superpuissance mondiale commanditaire de l’opération.

La construction de la centrale hydroélectrique Guri au Venezuela a commencé dans les années 60. Elle fournit 80% de l’électricité du pays. La mise à niveau du système de contrôle des générateurs a eu lieu en 2007 et 2009 avec l’introduction d’un logiciel de Siemens. Coïncidence ? Au milieu de la campagne visant à changer illégalement le régime de Caracas par les États-Unis, le système de contrôle de Guri a fait l’objet de cyberattaques à plusieurs reprises au cours de la semaine écoulée. Cette attaque ne pourrait être que l’œuvre d’un État, d’une grande superpuissance.

L’une des formes de guerre hybrides les plus récentes est l’utilisation de cyberattaques pour mettre hors service les infrastructures d’un État, en particulier les services publics (eau, électricité, chauffage, médicaments, nourriture, etc.). Cette violation du droit international, sans limites ni restrictions, est due en l’espèce à la position dominante occupée par les grandes superpuissances et à l’intégration technologique du monde leur permettant d’obtenir ou de maintenir la suprématie dans une zone géographique.

En janvier 2011, le New York Times a rapporté l’existence d’un programme cybernétique (Jeux olympiques) lancé en 2004, autorisé par le président George W. Bush et accéléré par son successeur, Barack Obama. Initialement, le programme visait à créer un antidote contre l’armement nucléaire de l’Iran. Plus tard, il a été amplifié et diversifié, donnant lieu à un nouveau programme (Nitro Zeus) par lequel les États-Unis ont laissé l’ensemble du territoire iranien sans électricité grâce à une cyberattaque. La NSA est le plus grand employeur de mathématiciens dans le monde. Ce sont probablement ceux-ci qui ont recommandé les algorithmes de ces virus, et les géants américains de l’informatique ont coopéré avec les agences d’espionnage américaines dans cette direction.

Stuxnet était un virus utilisé en 2010 pour infecter l’équipement de contrôle (fabriqué par Siemens) des centrifugeuses iraniennes à Natanz. Le virus a agi sur la vitesse de rotation des centrifugeuses et les a détruites. Parmi les révélations de Snowden sur Der Spiegel, il y a aussi la confirmation que Stuxnet était le résultat d’une collaboration américano-israélienne. Kaspersky Lab a découvert plus tard des virus plus puissants, Flame et Duku, qui semblent être des produits du programme Nitro Zeus. Ils ont été utilisés pour le vol massif de données stratégiques militaires, la manipulation des échanges de produits de base et à d’autres fins.

Ainsi, les technologies de pointe et l’intégration économique donnent aux grandes puissances mondiales la capacité de mener des opérations mondiales sans recourir à la force militaire. En 2017, Nikolai Patrushev, secrétaire du Conseil de sécurité de la Russie, a déclaré que la Russie appelait à la mise en œuvre de règles de cybersécurité. Si les autres États refusent de répondre à cet appel, la Russie commencera à créer sa propre législation. Récemment, la Douma d’Etat de Russie a voté pour le « Programme national d’économie numérique », qui prévoit une protection en cas d’attaque informatique massive lancée de l’extérieur du pays.

Valentin Vasilescu

Traduction AvicRéseau International

Cet article La cyberguerre : une guerre illégale, mais pratiquée sans vergogne par les grandes puissances est apparu en premier sur Guineemail.

Génocide au Rwanda: nouvelles révélations sur la position française

in Actualités/International/Politique

Un ancien général français, Jean Varret, fait des nouvelles
révélations sur la position française lors du génocide des Tutsis.
L’ex-chef de la mission de coopération militaire française au Rwanda dit
s’être opposé au soutien que Paris apportait au président Habyarimana,
mais sans succès.

Selon l’officier, aujourd’hui âgé de 84 ans, le chef d’état-major
de la gendarmerie rwandaise, le colonel Pierre-Célestin Rwagafilita, lui
aurait dit dès 1990 que la minorité tutsie devait être « liquidée ».
C’est à nos confrères de la radio France Inter et du média en ligne
Mediapart que le général Varret s’est confié. Près de 25 ans plus tard,
il revient sur le génocide des Tutsis au Rwanda et évoque le rôle de la
France.

Il revient notamment sur un tête-à-tête qu’il a eu avec le colonel rwandais, Pierre-Célestin Rwagafilita : « Et
là, il me dit : “On est en tête-à-tête, on est en militaires, on va
parler clairement. Je vous demande ces armes, car je vais participer
avec l’armée à la liquidation du problème”. Devant mon étonnement, il
dit
 : “Le problème, il est très simple. C’est que les Tutsis ne
sont pas très nombreux, on va les liquider”. Il me dit ça très
clairement.
 »

Risque réel

Pour le général Varret, le risque de génocide était donc réel. Il dit d’ailleurs avoir fait remonter cette information du côté de l’armée française. Des responsables qui n’auraient pas donné suite : « Aucune. Parce qu’ils n’ont pas voulu prendre en compte les risques de cette politique de soutien à Habyarimana. Bien malheureusement, l’histoire a prouvé que c’était une faute, plus qu’une erreur, puisque ça a débouché sur un génocide. »

Le mois prochain, le Rwanda s’apprête à commémorer les 25 ans du génocide. Le président français est officiellement invité. L’Elysée n’a, pour l’instant, pas fait connaître sa réponse. Emmanuel Macron a simplement répondu que la France serait représentée.

Avec RFI

CONFERENCE DE PRESSE : Dalein furieux contre les déguerpissement de Kaporo-Rails et Kipé

in Actualités/Politique

Lors d’une conférence de presse tenue ce jeudi, 14 mars 2019, à la Maison de la Presse à Coléah, le chef de file de l’opposition entouré de ses pairs, Cellou Dalein Diallo a condamné fermement la manière dont le gouvernement a procédé aux déguerpissements de Kaporo-Rails et de Kipé 2.

Le leader de l’UFDG, Cellou Dalein Diallo a également déclaré que pour l’opposition, « C’est inadmissible. On peut même se poser la question, est-ce qu’Alpha Condé est Guinéen ? Parce qu’on ne peut pas traiter son compatriote de cette manière ».

« Si on estime qu’il est encore opportun et urgent de récupérer ces domaines du centre directionnel, il faut faire une étude d’impact .L’Etat ne peut pas traiter ses citoyens comme ça, Il y a 25 zones classées comme zones réservées. Pourquoi seulement Kaporo ? Les autres, personne n’a touché. On a même déclassé certaines zones », a dit avec regret le chef de file de l’opposition.

Le conférencier a ensuite pointé la non-assistance de l’Etat à l’endroit de ces victimes de déguerpissement. Car dit-il, « le gouvernement aurait pu agir comme il l’a fait récemment pour les réfugiés de la Sierra Léone »,

Fulminant, l’ex-premier ministre a indiqué qu’Alpha Condé a procédé aux déguerpissements de ces endroits parce que selon lui, Kaporo-Rails et Kipé 2 demeurent ses fiefs.

Momo SOUMAH pour JMI

JMI Copyright © JustinMorel.Info

L’article CONFERENCE DE PRESSE : Dalein furieux contre les déguerpissement de Kaporo-Rails et Kipé est apparu en premier sur Justin Morel Junior.

Ministère de la Ville : Information sur l’Avis d’Appel à Candidature

in Actualités/Politique

Le Ministère de la Ville et de l’Aménagement du Territoire de Guinée informe que dans le cadre de la mise en œuvre du Programme de Développement et d’Assainissement Urbain en Guinée–Projet « SANITA Villes Durables » sur financement du 11ème Fonds Européen de Développement, l’Organisation des Nations Unies pour les Etablissements Humains (ONU-Habitat) responsable de l’exécution du Programme est à la recherche de cinq experts nationaux et d’un chauffeur coursier, dans la perspective de la mise en place de la Cellule de Gestion du Projet qui sera basée à Conakry. Ce sont :

  1. Un Expert(e) national(e) principal (e) en développement urbain
  2. Un expert/e en Système d’Information Géographique,
  3. Un Expert(e) national(e) en animation sociale et économiste
  4. Un Expert(e) national(e) en communication pour le développement et visibilité
  5. Un Assistant (e) administrative (e) et financier (e) – Associé (e) au programme
  6. Un Chauffeur (e) et coursier (e)

Les personnes intéressées sont priées de soumettre exclusivement leurs dossiers de candidature en ligne via le site web Inspira des Nations Unies: www.inspira.org, https ://inspira.un.org/psc/UNCAREERS/EMPLOYEE/HRMS/c/UN_CUSTOMIZATIONS.UN_JOB_DETAIL.GBL?Page=UN_JOB_DETAIL&Action=A&SiteId=1&JobOpeningId=110703&PostingSeq=1

Les candidatures directes par poste sont aussi recevables  suivant les liens ci-dessous:

  1. Expert(e) national(e) principal (e) en développement urbain

https://inspira.un.org/psc/UNCAREERS/EMPLOYEE/HRMS/c/UN_CUSTOMIZATIONS.UN_JOB_DETAIL.GBL?Page=UN_JOB_DETAIL&Action=A&SiteId=1&JobOpeningId=110703&PostingSeq=1

  1. Expert/e en Système d’Information Géographique

https://inspira.un.org/psc/UNCAREERS/EMPLOYEE/HRMS/c/UN_CUSTOMIZATIONS.UN_JOB_DETAIL.GBL?Page=UN_JOB_DETAIL&Action=A&SiteId=1&JobOpeningId=112046&PostingSeq=1

  1. Expert(e) national(e) en animation sociale et économiste

https://inspira.un.org/psc/UNCAREERS/EMPLOYEE/HRMS/c/UN_CUSTOMIZATIONS.UN_JOB_DETAIL.GBL?Page=UN_JOB_DETAIL&Action=A&SiteId=1&JobOpeningId=110654&PostingSeq=1

  1. Expert(e) national(e) en communication pour le développement et visibilité
    https://inspira.un.org/psc/UNCAREERS/EMPLOYEE/HRMS/c/UN_CUSTOMIZATIONS.UN_JOB_DETAIL.GBL?Page=UN_JOB_DETAIL&Action=A&SiteId=1&JobOpeningId=110698&PostingSeq=1
  1. Assistant (e) administrative (e) et financier (e) – Associé (e) au programme

https://inspira.un.org/psc/UNCAREERS/EMPLOYEE/HRMS/c/UN_CUSTOMIZATIONS.UN_JOB_DETAIL.GBL?Page=UN_JOB_DETAIL&Action=A&SiteId=1&JobOpeningId=110856&PostingSeq=1

  1. Chauffeur (e) et coursier (e)

https://inspira.un.org/psc/UNCAREERS/EMPLOYEE/HRMS/c/UN_CUSTOMIZATIONS.UN_JOB_DETAIL.GBL?Page=UN_JOB_DETAIL&Action=A&SiteId=1&JobOpeningId=110657&PostingSeq=1

La date limite de soumission des candidatures est fixée au 19 Mars 2019.

Les candidatures féminines et de jeunes sont vivement encouragées.

Le Ministre

Ibrahima KOUROUMA

 

L’article Ministère de la Ville : Information sur l’Avis d’Appel à Candidature est apparu en premier sur Mediaguinee.org.

1 2 3 11
Go to Top