Category archive

Non classé

Coopération : vers la tenue d’une session sur l’accord politique Guinée-Union Européenne

in Actualités/Non classé

En prélude à la tenue de la troisième session du dialogue politique au titre de l’article 8 de l’accord de Cotonou, le Premier ministre, Chef du Gouvernement a présidé ce jour une réunion préparatoire avec les acteurs de la partie guinéenne.
Cette rencontre qui se tiendra, ce 30 janvier, dans la capitale guinéenne sera l’occasion pour les acteurs de la partie guinéenne, réunie autour du Chef du Gouvernement, Ibrahima Kassory Fofana, de débattre de la coopération entre la Guinée et l’Union Européenne, acquis et perspectives, consolidation de la démocratie et renforcement de l’État de droit, migration et échanges commerciaux, investissements et environnements des affaires.
Cette troisième session du dialogue politique Guinée-UE se déroulera de manière interactive, suivant un format qui accorde plus d’espace au débat entre les deux parties sur les différentes thématiques retenues. L’accord de Cotonou est le cadre général dans lequel s’inscrivent les relations entre l’Union Européenne, d’une part, et les pays d’Afrique, des Caraïbes et du Pacifique (ACP), d’autre part. Il s’agit de l’accord de partenariat le plus complet entre des pays en développement et l’UE car il concerne les relations de l’Union Européenne avec 79 pays, dont 48 pays d’Afrique subsahariens.
Pour cette troisième session prévue ce mercredi à Conakry, le dialogue politique sera mené de manière franche, équilibrée et inclusive en vue d’obtenir les résultats en faveur de l’institutionnalisation du dialogue politique au titre de l’article 8 et la mise en place d’un mécanisme pérenne de suivi de coordination pour les prochaines sessions. En plus les travaux de cette session doivent favoriser une compréhension mutuelle des contextes actuels de la Guinée et de l’Union Européenne, d’une compréhension mutuelle des enjeux et des principaux défis liés aux différentes thématiques, l’identification des acquis et des perspectives concernant les thématiques traitées et trouvé un consensus sur les engagements mutuels résultant des travaux du dialogue.

Source : Cellule de Communication du Gouvernement

M’BENDIA : la communauté fabrique des lits pour remédier aux accouchements à même le sol

in Non classé

M’Bèndia est un district situé à 35 km de la commune rurale de Koba. Il abrite un poste de santé qui emploie 3 agents techniques de santé et 2 matrones. Mme Martine Lamah est la Cheffe du poste de santé depuis maintenant 7 ans.

Mme Martine Lamah, la Cheffe du poste de santé de M’Bèndia— S. M. KOUNDOUNO © UNICEF Guinée

Le poste de santé de M’Bèndia construit en 2005, est le seul endroit public que rallient non seulement les habitants de M’Bèndia, mais aussi ceux des 4 autres districts environnants pour leurs problèmes de santé. Depuis 2011, les femmes y accouchent à même le sol. Et si c’est pendant la nuit, Martine Lamah procède avec les moyens du bord « À mon arrivée ici en 2011, jusqu’à la fin du mois d’août de cette année, les femmes enceintes accouchaient ici à même le sol. Nous étalions le plastique parterre et y installions la femme pour son travail. La nuit, le poste de santé n’étant pas électrifié, nous allumions des torches ou nos téléphones portables pour illuminer la salle. À la fin du travail, chacune de nous se retrouvait avec des courbatures comme vous pouvez l’imaginer à cause des positions qu’on adoptait en de pareilles circonstances pour aider cette femme dans son travail ».

Face à cette situation persistante, les habitants de M’Bèndia ont récemment fabriqué des lits afin de permettre aux femmes enceintes d’accoucher dans de meilleures conditions. À date, 5 lits ont été fabriqués et remis au poste de santé. « Beaucoup de personnes viennent accoucher dans ce poste de santé, pour ce qui est des malades, nous rapprochions des bancs afin qu’ils puissent s’allonger avant leur consultation, faute de places appropriées. C’est ainsi que grâce à un don de bois d’un fils de cette localité, les habitants se sont cotisés pour fabriquer ces lits au nombre de 5 », nous raconte Mme Martine Lamah.

Ces lits, avouera-t-elle, sont d’un apport considérable dans le cadre de l’amélioration de ses prestations de services « Avec ces lits, les choses se passent mieux maintenant. Nous nous débrouillons avec, surtout pour nos accouchements ici. C’est vraiment mieux que rien », se réjouit-elle.

Mme Martine Lamah, la Cheffe du poste de santé de M’Bèndia— S. M. KOUNDOUNO © UNICEF Guinée

Mamaïssata Camara, une habitante de M’Bèndia, se souvient encore du jour de son accouchement dans ce poste de santé « J’ai accouché des jumeaux, un garçon et une fille, à même le sol dans ce poste de santé. Je me souviens, c’était la nuit. Il a fallu mettre à contribution les torches et les téléphones pour illuminer la salle où je travaillais. Depuis ce jour, j’ai un mal de dos qui persiste toujours, je ne vais jamais oublier ça. Mais, je suis tout de même contente que la communauté ait pris ce problème à bras-le-corps pour fabriquer ces lits. Je suis sûr que celles qui suivront ne souffriront plus comme nous autres ».

Ce poste de santé fait également face à un manque d’eau. L’eau pour des accouchements nocturnes est généralement fournie par la Cheffe du poste de santé qui la puise avec ses collègues et la garde chez elle à la maison. Mais aujourd’hui, ce calvaire est en passe d’être absorbé puisqu’un forage financé par l’UNICEF est actuellement en cours de construction devant ce poste de santé pour le bonheur de ses agents et de la population de M’Bèndia.

Saa Momory KOUNDOUNO UNICEF Guinée

Partager

L’article M’BENDIA : la communauté fabrique des lits pour remédier aux accouchements à même le sol est apparu en premier sur ledjely.com.

Go to Top